K.Pratique

Saisissez votre adresse mail pour recevoir nos articles :




A propos de l'auteur
Anna Stefanini-Coste

Avocat au Barreau de Paris depuis 2000
Bureau : Paris
Langues : Français, Anglais
Secrétariat : Virginie Guillemot +33 (0)1 44 95 20 26
Email : a.stefanini-coste@kga.fr
Eve Derouesné

Avocat au Barreau de Paris depuis 2006
Bureau : Paris
Langues : Français, Anglais
Secrétariat : Virginie Guillemot +33 (0)1 44 95 20 26
Email : e.derouesne@kga.fr

Du sauvetage législatif au sauvetage jurisprudentiel du permis de construire du musée LVMH


Le contentieux du permis de construire du musée d’art contemporain de la fondation d’entreprise LVMH pour la Création présente assurément toutes les caractéristiques requises pour un k.pratique tant en raison des événements survenus au cours de sa validité que de la décision de principe rendue par la cour administrative d’appel de Paris le 18 juin 2012 se prononçant en faveur de sa validité.


La richesse de cet arrêt (en pièce jointe) interdisant un commentaire exhaustif, nous nous concentrerons sur trois de ses enseignements relatifs à :
- la neutralisation pour inconventionnalité de la validation législative du permis de construire ;
- la proposition de faisceau d’indices aux fins de qualification d’un axe en voie,
- le rejet des vices de procédures allégués et tirés de la procédure d’autorisation spéciale requise au titre des sites classés.

Chacune de ces thématiques fera l’objet d’un article.
Du sauvetage législatif au sauvetage jurisprudentiel du permis de construire du musée LVMH

Rédigé par Eve Derouesné, Anna Stefanini-Coste le Vendredi 29 Juin 2012

        

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Une publication du cabinet


S'abonner

Saisissez votre adresse mail pour recevoir nos articles




Nous suivre en ligne

Facebook
Twitter
Rss
iPhone

KGA Avocats sur votre mobile

Store

Facebook + Twitter


Recherche


NOS CHRONIQUES