K.Pratique

Saisissez votre adresse mail pour recevoir nos articles :





La création de noms de domaines dédiés à l'industrie du charme en ligne : le ".xxx"


Nouvelle actualité pour les noms de domaines. L’ICANN (organisme américain actuellement en charge de l’ensemble des extensions de l’Internet au niveau mondial) a annoncé l’ouverture, à compter de septembre 2011, d’une nouvelle extension « .xxx », principalement destinée à l’industrie du charme.


La création de noms de domaines dédiés à l'industrie du charme en ligne : le ".xxx"
L’ouverture de cette nouvelle extension par l’ICANN doit permettre avant tout à l’industrie du charme, qui représente la majeure partie des noms de domaines utilisés aujourd’hui dans le e-commerce mondial, de s’identifier et de se démarquer plus facilement.
Autre atout non négligeable, dans le cadre de la prévention des dangers de l’Internet, le « .xxx » pourra être repéré de façon automatique par les contrôles parentaux.

Afin d’éviter que des personnes malveillantes enregistrent le nom d’une marque dans cette nouvelle extension « .xxx » et détournent ainsi du trafic au préjudice de l’image de cette marque, l’ICANN offre la possibilité aux titulaires de ces marques de les enregistrer, à titre préventif, comme noms de domaine dans cette extension, à des frais réduits.
Il est donc important de veiller à enregistrer sa marque en « .xxx ». Cette faculté permet d’éviter des actes de détournements qu’ils seront ensuite très coûteux de combattre.

Le calendrier

Les premières demandes pourront être déposées à partir septembre 2011, selon la règle d’usage en matière de noms de domaine : celle du " premier arrivé, premier servi".

Il faut se décider rapidement pour protéger sa marque dans cette nouvelle extension.

Rédigé par Matthieu Bourgeois le Vendredi 24 Juin 2011

        


1.Posté par Christophe le 29/06/2011 15:47
Merci pour l'information!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Une publication du cabinet


S'abonner

Saisissez votre adresse mail pour recevoir nos articles




Nous suivre en ligne

Facebook
Twitter
Rss
iPhone

KGA Avocats sur votre mobile

Store

Facebook + Twitter


Recherche


NOS CHRONIQUES